L’alimentation cétogène du chien pourrait facilement passer pour une idée marginale. Je suis conscient de cela…
Je pense alors à une citation qui ne me quittera jamais du jour où je l’ai entendu. Parce que je m’y suis reconnu, et parce qu’elle m’inspire encore.

“Toute révolution dans l’histoire de l’humanité, qu’elle soit, politique, morale, scientifique, passe toujours par trois étapes : D’abord c’est considéré comme ridicule, ensuite c’est considéré comme dangereux, puis comme une évidence.

Idriss Aberkane

 

La claque!

Je rentrais chez moi, avec mon compagnon canin Gouache et les conseils de mon vétérinaire en maigres compensations. De l’arthrose à 6 ans pour un chien, croisé husky, c’était quand même le comble…  J’avais eut le droit à toutes les recommandations d’usage, ne pas le laisser monter dans le coffre de la voiture, éviter les escaliers, il fallait aussi que j’arrête de manière évidente les footings. Mais tout en conservant une mobilité régulière et quotidienne… Une amie, ostéopathe pour animaux, fraichement diplômée vient me confirmer le diagnostic et parvient à le soulager en le manipulant. (merci Enora).

chien_cétogène_alimentation

 

Je finis par me poser dans la cuisine en rentrant. Affalé sur la chaise en pensant aux nombreuses contraintes physiques que j’avais imposé à Gouache depuis ces derniers mois… Je culpabilisais.
La culpabilité est une émotion puissante et dévastatrice, car au contraire de la honte, elle n’inclut pas le regard de l’autre, c’est se voir soi-même, seul et en toute lucidité.

Et si j’avais fait un peu plus attention à ses besoins à lui? Mon exagération d’activité avait-elle coûté sa santé à mon chien?

 

De la réflexion à la réaction

Je me demandais quelles étaient les chances dans l’univers, pour que mon chien, et moi-même souffrions des mêmes maux? J’ai appris à tenir en respect mes douleurs par mon alimentation cétogène, je ne prend d’ailleurs aucun médicament. Comment pourrais-je le faire avec mon chien? Nos fonctionnement sont si différents et à la fois si similaires…  Mais s’il y avait une chance de lui apporter une qualité de vie comparable à la mienne, cela vaudrait le coup! Cette idée me tenais la tête froide alors que je tentais de rassembler toutes les pièces du puzzle.

canicross_cétogène_chien

De mon métier, où il m’arrivait d’être confronté à des chiens aux difficultés réelles, je savais que l’émotionnel ne devait pas l’emporter sur une réflexion empirique… Certes, ici la difficulté relevait du domaine médicale, et n’incombait donc pas à l’éducateur canin que j’étais.
C’était un étrange dilemme pour moi, que de ne pas accepter la fatalité imposée par une réalité physiologique, dont il n’y avait pas de solution connue et satisfaisante en mon sens.

Mais au file des années, ma confiance s’était ébranlée envers les professionnels de santé animale, aussi bien du point de vu de l’humain, que de l’intérêt de l’animal. Qui représentent tous deux un marché extrêmement lucratif. Ainsi, l’argent justifie malheureusement beaucoup trop d’ordonnances, et l’on s’encombre plus facilement de béquilles chimiques que de raison ou d’instinct

 

État des lieux

Comment en était-il réellement arrivé là? Un chien qui court, développe t-il forcément de l’arthrose? De ne pas marcher sur du plat, est ce si nocif?… Toutes ces recommandations ne me paraissaient pas sérieuses, au pire un facteur aggravant, mais je ne comprenait pas ce qui avait déclenché cette arthrose. On était quand même bien loin des chiens tournebroche du moyen-âge…

Dans mes successions de lectures, j’avais totalement admis que la majeure partie de ce que l’on aime à appeler “maladie de civilisation” prenait sa source dans l’inflammation. Je savais que cette inflammation pouvait découler de différents facteurs, plus ou moins aggravants.

arthrose_chien_cétogène

Finalement,  je me concentra rapidement sur sa nourriture, cela avait été un levier si puissance dans mon cas, je ne voyais pas comment faire l’impasse dessus. Et là, alors que je tenais le sac de croquettes entre mes mains, maculé d’un emballage médicalisé, blanc, gris, bleu ciel à l’image d’un hôpital… ce fut le choc. Une véritable publicité sucrière.

Je me vois encore chercher la liste des aliments, traduite dans 15 ou 16 langues… La presque totalité de mes croquettes (haut-de-gamme) étaient composée de sucres. Ils  les appellent aussi glucides, ou bien hydrates de carbone, etc.… mais sur l’étiquette, c’était marqué amidon, dextrose de blé, farine de riz, maïs, fécule de pomme de terre, sirop de fructose, glucose, sous-produits animaux (potentiellement = poils, os, sabots, becs, griffes… ). J’étais bien accroché, et la liste des ingrédients me parlait autant que Pierre Bourdieu dans ses ouvrages les plus obscures

Je pris conscience que l’industrie céréalière, sucrière,… tuait lentement nos animaux, à moindre coût, en générant des profits importants. Enfin, j’ai déjanté en apprenant qu’ils définissaient leurs propres cahiers des charges, sans avoir à rendre de comptes.

 

La confiance est brisée!

Comment était-il possible de jouir d’une telle confiance de la part des consommateurs? – Logique… Voyez-vous les paquets de croquettes à l’intérieur même du cabinet vétérinaire où votre chien est soigné?  Ces dernières vendues dans un cadre médical bénéficient de la plus-value  : ♥C-O-N-F-I-A-N-C-E… Vous y êtes?

croquette_chien_cétogène

En effet, j’avais constaté que la prise massive de glucides, m’avais littéralement abimé, en tant qu’humain, omnivore aux dernières nouvelles…
Qu’en était-il pour un chien, supposé carnivore? Quelles pouvaient être les conséquences d’une alimentation composée de farines, d’amidon, de blé, de riz, d’avoine, de protéines végétales, de sucres…  sur un organisme supposé manger des produit carnés, d’origines animales – donc de graisses, et de viandes? Je pensais de manière anecdotique aux farines animales données à des vaches, le succès n’avait pas été au rendez-vous….

Puis d’un coup, je fus foudroyé. Je pensa à cette conversation que j’avais eu avec une amie, vétérinaire, quelques semaines auparavant. Celle-ci me disait que les chiens qu’elle voyait, surtout les plus racés, ne se portaient globalement pas bien. En effet, des jeunes chiens diabétiques, épileptiques, des problèmes liés aux articulations, des maladies parodontales, de l’obésité….

 

Vers le cétogène du chien

Et si, il était possible de revenir à un équilibre, synonyme de santé et de vitalité? Sans perturber d’avantage l’organisme en le surchargeant de polluants médicamenteux … Et si, pour une fois, l’on acceptait de penser autrement? Et si je prenais le risque d’affronter, à contre-courant, les recommandations pour suivre mon intuition?

L’enjeu était d’induire une alimentation cétogène dont je comprenais les mécanismes sur l’humain, puis de l‘adapter à mon chien. De privilégier les graisses tout en réduisant drastiquement les glucides, pour induire chez mon chien une cétose nutritionnelle.  Avec l’espoir que les corps cétoniques (connus pour leurs effets anti-inflammatoires) produits par le foie, viennent apaiser mon chien qui peinait à marcher certains jours selon les périodes…

alimentation_ceétogène_chien

Rétrospectivement, laissez moi vous dire avec un peu d’avance… que je n’ai JAMAIS regretté cette prise en main active de la santé de mon chien.

 


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *